Jay Chung & Q Takeki Maeda, Gay Couple, Michèle Graf & Selina Grüter, Jason Hirata, Ghislaine Leung, Jason Loebs, Jean-Luc Moulène, Mahshid Rafiei, Ramaya Tegegne, Cassidy Toner, Mierle Laderman Ukeles, Anaïs Wenger, Constantina Zavitsanos

L’exposition October 12 – November 25, 2018 réunit le travail de treize artistes dont la plupart des œuvres ont été produites pour l’occasion. Sans s’y laisser assujettir, celles-ci se répondent et font écho à une série de réflexions qui ont conduit à leur dialogue dans nos espaces.

Les artistes adressent une série d’enjeux liés aux conditions de travail, aux hiérarchies, à la sécurité, à l’autorité d’une institution, celle d’une position, le statut, la solidarité, l’injustice, la précarité, les circulations, la mise en danger, la déconstruction, la manipulation, la fuite, la soumission, l’autonomie, le pouvoir ou la représentation.

L’exposition aborde ces réflexions de manière concrète ou métaphorique, sans proposer de systématique ni d’approche unilatérale. Des artistes et des œuvres en dialogue se dégage en filigrane un questionnement sur l’existence du geste artistique et le contexte dans lequel ce dernier s’insère.

Les artistes agissent sur les paramètres de l’exposition en étendant sa portée à travers leurs gestes ou en invitant d’autres artistes à y participer. Chacun opère au cœur des conditions qui activent un objet, une situation et un geste, et intervient ainsi directement sur le système qui prévaut à leur mobilité physique ou virtuelle.

Fluidité des gestes, situations détournées, perdues ou retrouvées ; circulation de l’air, de l’eau, de valeurs, de flux monétaires, d’éléments structurels, de mouvements inverses et de retours.

 

Curator(s)
Opening
12.10.2018 18:00
Artist Information
  • Michèle Graf et Selina Grüter (*1987, *1991, Zurich, Suisse) vivent à Berlin et Zurich. Elles ont récemement exposé ou réalisé des performances à : Throws and Catches, Plymouth Rock, Zurich (2017) ; Lunar Intervals, Swiss Institute New York City/Emily Harvey Foundation, New York City (2017) ; in relation to a Spectator:, Kestnergesellschaft, Hanovre (2017) ; Rehearsing Intra-Activity, LISTE Performance Project, Bâle (2017) et Unruly Relations, Kunsthaus Glarus (2016). Michèle Graf et Selina Grüter dirigent, avec Gina Folly, l’artist-run space zurichois Taylor Macklin.

  • (*1980), vit et travaille à New York City

  • Ramaya Tegegne (*1985, vit et travaille à Genève) a suivi des études de graphisme à la Gerrit Rietveld Academie d’Amsterdam ainsi qu’en arts visuels à la Haute Ecole d’Art et de Design – Genève (HEAD). Elle dirige actuellement l’espace d’art contemporain Forde à Genève avec Maud Constantin et Tatiana Rihs. Projet curatorial qu’elle a monté avec Tiphanie Blanc, Oraibi Books vient d’ouvrir une librairie permanente à Genève en association avec Beckbooks. Récemment, elle a présenté son travail à Marbriers 4 (Genève) ; à la Galerie Emanuel Layr (Vienne) ; chez Sunview Lunchoenette (New York) ; au Centre d’Art Contemporain – Genève ; chez Twenty Years (Berlin) ; chez Maladie d’Amour (Grenoble) et à Curtat Tunnel (Lausanne). Ménage à trois, son dernier livre d’artiste, est publié par Fri Art à l’occasion de cette exposition. Le précédent, Bzzz Bzzz Bzzz (Marbriers 4, 2014) est encore disponible sur beckbooks.ch